Institut d'art et d'archéologie du monde byzantin

Présentation générale et spécificités

La principale spécificité de cet Institut est de proposer des enseignements en histoire de l'art et en archéologie, disciplines dont la complémentarité est indispensable pour bien comprendre la civilisation byzantine. Celle-ci s'étend sur une longue période (du IVe au XVe siècle) et couvre une vaste étendue géographique (Grèce, Balkans, Asie Mineure, Syrie, Palestine, Egypte, Libye, côtes de l'Afrique du Nord, Sud de l'Espagne, Italie et Sicile, lors de l'apogée de l'Empire). Dotée d'un important patrimoine architectural et artistique, elle trouve aujourd'hui encore des prolongements dans la culture de plusieurs pays orthodoxes.

Depuis 2007, l'Institut est hébergé dans le bâtiment de la MISHA où ont été regroupés les Instituts rattachés à l'Unité Mixte de Recherche 7044 : "Archéologie et histoire ancienne Méditerranée - Europe (ARCHIMEDE)"

Offre de formation

L'enseignement de l'histoire de l'art et de l'archéologie du monde byzantin au niveau de la licence a pour objectif principal de donner aux étudiants une vue d'ensemble de la civilisation byzantine (IVe-XVe siècle) à travers ses monuments, religieux comme profanes, et ses réalisations artistiques.

L'enseignement est orienté de manière à souligner les rapports complémentaires entre l'histoire et l'histoire de l'art. Dès la première année de leur formation, les étudiants suivent deux cours d'initiation qui ont trait d'une part à l'art médiéval occidental et d'autre part, à l'art byzantin. Ils sont ensuite sensibilisés à l'apport de l'archéologie du monde byzantin, discipline en plein développement, et aux connaissances qu'elle nous offre sur la vie quotidienne des populations. La possibilité de participer à des fouilles archéologiques sur le site de Caričin Grad en Serbie (ville identifiée à Justiniana Prima, fondée au VIe siècle près du lieu de naissance de l'empereur Justinien) permet aux étudiants avancés de compléter leur formation.

Au niveau du master, l'enseignement se veut ouvert sur la recherche à laquelle ils sont initiés à travers leurs travaux personnels. L'enseignement s'intègre ainsi à la fois dans le master en histoire de l'art et dans le master en sciences de l'Antiquité (parcours « Archéologie des mondes anciens » ou « Archéologie du territoire »).

Bibliothèques

Une bibliothèque spécialisée, hébergée dans le bâtiment de la MISHA, comporte un grand nombre d'ouvrages et d'instruments de travail sur la civilisation byzantine. Elle compte parmi les plus riches bibliothèques de France sur ce sujet.

La bibliothèque de l'Institut d'histoire médiévale, celle de la Faculté de théologie et la BNU offrent d'utiles ressources complémentaires. Les étudiants peuvent avoir accès aux bibliothèques universitaires de Bâle et de Fribourg-en-Brisgau (une des plus riches en Europe sur les époques paléochrétienne et byzantine).

Recherche - équipes et unités associées

Sur le plan de la recherche, les étudiants peuvent disposer d'une abondante documentation conservée dans plusieurs bibliothèques et le support d'une équipe associant le CNRS à l'UMR 7044.

Cette équipe est actuellement composée de deux membres :

Contacts

Faculté des sciences historiques - Institut d'art et archéologie du monde byzantin
MISHA
5 allée du Général Rouvillois
CS 50008
67083 Strasbourg Cedex

Directrice : Catherine Vanderheyde - Maître de conférences HDR

" Domaine chronologique : IVe - XVe siècles"

" Domaine géographique : Balkans (Serbie, Bulgarie, Albanie, Grèce), Chypre, Syrie"

" Domaine thématique : architecture et sculpture"


Bureau 128
Tél : 03 68 85 61 99
Courriel : vdh@unistra.fr

Eglise Saint-Georges.Athènes
Hosios Loukas
Icône orfévrée de l'archange Michel
Tétraévangile FinXe -d.XIes. Mon Dionysioums588