Licence

PROGRAMME DES COURS 2019-2020

 

 

Tous les cours sont donnés au Palais universitaire (sauf précisions)

 

Licence 1 (S2) :

SH10BM80     INTRODUCTION A L’HISTOIRE DES RELIGIONS

« Introduction à quelques systèmes religieux en perspective comparative :

réalité autre et puissances invisibles »

Cours intégré :  lundi 17h.-19h.30                     salle 118                    D. Karbovnik

(à partir du 20/01/2020)

  

Présentation :

Ce cours intégré (cours magistral appuyé sur un commentaire de documents) propose une présen­tation synthétique de quelques cas représentatifs des principaux types de religions (polythéisme, monothéisme, chamanisme, animisme) à travers une problématique commune : la réalité autre et les puissances invisibles. Le but n’est pas d’entrer dans le détail des pratiques et des croyances, mais de montrer de manière comparée différents systèmes de rapports au monde divin, et soulignant comment les religions privilégient chacune un type particulier de représentation d'une réalité autre et de ses acteurs.

Bibliographie :

Philippe Borgeaud, L’histoire des religions, Paris, Infolio, 2013.

Philippe Borgeaud et Francesca Prescendi (éd.), Religions antiques. Une introduction comparée, Genève, Labor et Fides, 2008, 188 p.

 

Le plan du cours et les documents seront accessibles dès le 13 janvier 2020 sur la plateforme Moodle (Introduction à l'histoire des religions) : 

 

  

  

Licence 2 (S3) :

SH10CM60     HISTOIRE DES RELIGIONS

« Notions fondamentales d’histoire et de sociologie des religions »

Cours : mardi 12h.30-14h.                                             salle 118D                                D. Karbovnik
TD :     mardi 14h.-15h.                                                 salle 118D                                D. Karbovnik

(à partir du 10/09/2019)

  

Présentation :

Ce cours est une introduction aux principales catégories de l’histoire comparée et de l’anthropologie des religions. Le but est de présenter les différents aspects du fait religieux tout en assurant la maîtrise des catégories et du vocabulaire technique permettant leur analyse. Comment peut-on utiliser, par ex., les notions de divin, sacré, prêtre, mythe, sacrifice, dans différents contextes culturels sans y introduire des représentations occidentales et chrétiennes ? Après une introduction sur les questions posées par la définition même de la religion, l’approche des différentes notions se fait à travers les représentations imaginaires (panthéons, cosmologies), les pratiques rituelles, les modes de sociabilités et les institutions, les techniques d’ascèse et de réalisation individuelle. On aborde aussi les rapports entre religion et magie, religion et mystique, et enfin les grandes lignes de la recomposition actuelle du champ religieux dans les sociétés occidentales de la post-modernité.

Bibliographie :

Jean-Marie Husser, Introduction à l’histoire des religions, Paris, Ellipses, 2017.

Claude Riviere, Socio-anthropologie des religions, Paris, Armand Colin, 1997.

Jean-Paul Willaime, Sociologie des religions (Que Sais-Je ? 2961), Paris, PUF, 1995.

Danièle Hervieu-Leger et Jean-Paul Willaime, Sociologies et religion. Approches classiques, Paris, PUF, 2001 (présentation synthétique des modes d’analyse et des catégories élaborées par les fondateurs de la sociologie religieuse : K. Marx, A. de Toqueville, M. Weber, G. Simmel, E. Durkheim, etc.).

Alain Testart, Des dons et des dieux. Anthropologie religieuse et sociologie comparative, Paris, Errance, 2006².

Giovani Filoramo, Qu’est-ce que la religion ? Thèmes, méthodes, problèmes. Paris, Le Cerf, 2007 (le seul ouvrage en français qui s’approche de la démarche du cours, mais un peu difficile pour débutants).

  

Licence 2 (S4) :

SH10DM40     HISTOIRE DES RELIGIONS

« Le comparatisme en histoire des religions »

Cours : jeudi 8h.-10h.                                         salle 19                     D. Karbovnik

(à partir du 23/01/2020)

  

Présentation :

Si comparer peut apparaître comme une démarche somme toute naturelle afin de déterminer la spécificité d’un objet d’étude par rapport à un ou plusieurs autres, on ne peut guère en matière de phénomènes religieux faire l’économie d’une méthode comparative rigoureuse s’appuyant tout autant sur l’approche historico-critique des sources textuelles que sur les avancées de la sociologie et de l’anthropologie. Ce cours exposera l’histoire du comparatisme en histoire des religions qui, en tant que discipline naissante au cours du XIXe siècle, fut tributaire de la « découverte » des textes iraniens et indiens anciens, de la grammaire comparée des langues indo-européennes, de la mythologie comparée, des méthodes classificatoires de la botanique et de la biologie et des avancées du darwinisme et de l’évolutionnisme. Après un détour par le comparatisme des historiens et ethnographes des périodes hellénistique et romaine, des savants français des XVIIe et XVIIIe siècles, nous aborderons la méthode comparative de quelques grands comparatistes européens afin d’établir tout autant la pertinence que les limites de leur méthode et nous présenterons les avancées méthodologiques de leurs continuateurs au XXIe siècle.

Bibliographie :

Philippe Borgeaud, Aux origines de l’histoire des religions, Paris, Seuil, 2004.

 

 

 

 

Licence 3 (S5) :

SH10EM60     HISTOIRE DES RELIGIONS

« Le New Age : approche historique d'une nouvelle religiosité contemporaine »

Cours intégré : mardi 17h.-19h.30                          Amphi 2 (EOST)                   D. Karbovnik

(à partir du 10/09/2019)

   

Présentation :

 

  

Bibliographie :

 

 

   

Licence 3 (S6) :

SH10FM60      HISTOIRE DES RELIGIONS

« Gnose et cultes à mystères dans l'Empire romain »

Cours intégré : mardi 17h.-19h.30                              salle 113           D. Karbovnik

(à partir du 21/01/2020)

  

Présentation :

 

Bibliographie :