Institut d'histoire moderne

Présentation générale et spécificités

Les origines de l'institut sont aussi anciennes que celles de l'université. Dans sa forme toujours actuelle, l'institut d'Histoire moderne a eu pour premier professeur Lucien Febvre, de 1919 à 1938, qui a été le fondateur en 1929, avec Marc Bloch, de la revue des Annales. Il est l'auteur de beaucoup d'ouvrages qui ont marqué sa génération, comme Le Problème de l'incroyance au XVIe siècle : la religion de Rabelais (1942), Combats pour l'histoire (1953) et Pour une histoire à part entière (1962).


En 2011-2012 le corps enseignant est composé de deux professeurs des universités et trois postes de maîtres de conférences dont un en délégation et un en détachement hors de Strasbourg, plus un troisième poste à pourvoir en 2012, un PRAG, deux ATER et des chargés de cours. L'Institut bénéficie à temps partiel de l'assistance technique de Simone Herry (IGE). Il met à la disposition des étudiants une riche biblitohèque et une salle de travail qui est aussi utilisée pour les séminaires de recherche (voir sur place les horaires). Cette bibliothèque est accessible dès la première année d'étude. L'Institut propose un enseignement en histoire moderne à tous les étudiants du parcours « Histoire » de la licence, et en option à tous les étudiants, mais principalement à ceux des parcours « Histoire de l'art » et « Archéologie ». Il propose un enseignement en master, composé de séminaires de recherche qui sont aussi ouverts aux doctorants. Il participe à la préparation des questions du CAPES et de l'agrégation.

Les champs de recherche et de direction des enseignants chercheurs sont : pour Antoine Follain (PR) l'histoire en France du milieu du XVe siècle au XVIIe, et d'une part l'histoire de l'Etat moderne, des provinces et des communautés, notamment pour les interactions sociales et fiscales, et d'autre part la justice, les régulations sociales, la criminalité, les rapports sociaux et les mentalités ; pour Isabelle Laboulais (PR) l'histoire sociale des sciences aux XVIIIe et XIXe siècles, l'histoire culturelle, la France des Lumières et la Révolution française, et l'histoire des savoirs géographiques ; et pour Jean-Pascal Gay ... (à compléter en 2012) Frank Muller, professeur émérite, est spécialiste de l'histoire de l'art et de la réforme en Europe centrale et Europe du Nord, la Réforme radicale et les dissidents religieux (XVIe et XVIIe siècles).

Les enseignants chercheurs sont membres de l'EA 3400, équipe d'accueil (des doctorants) et de recherche de la Faculté des Sciences historiques, en histoire médiévale, moderne et contemporaine.

Vers la page des enseignants chercheurs et enseignants

Contacts

Faculté des sciences historiques - Institut d'histoire moderne
Palais universitaire
9 place de l'Université
67084 Strasbourg Cedex

Directeur : Antoine Follain

Bureau 110 - Tél : 03 68 85 68 70 - Courriel : antoine.follain@laposte.net ou afollain@unistra.fr

Chacun des enseignants peut être joint par courrier (et, à l'occasion, par téléphone) au bureau 110 et plus facilement, par courriel (voir l'annuaire de l'université).


Localisation

  • Bureau 110
  • Bibliothèque spécialisée (salle 109) : ouverte les jours ouvrables de 9h à 12h (riche de plusieurs milliers de volumes : prêt possible pour la plupart)