Histoire et civilisation des mondes musulmans

Histoire et civilisation des mondes musulmans

La Faculté des sciences historiques offre à l'intérieur de la licence "Histoire", un parcours spécifique "Histoire et civilisation des mondes musulmans".

Cette licence Histoire et Civilisation des Mondes Musulmans vise à acquérir de solides connaissances universitaires, objectives et distanciées, sur la civilisation des divers pays dits « musulmans » à travers l’étude de leur Histoire. Elle a été créée pour tout étudiant qui souhaite approfondir son savoir et sa réflexion concernant l’évolution de la civilisation musulmane et de la religion islamique en leurs diversités, au long de l’Histoire. La licence ne prétend pas offrir des réponses toutes faites mais permet d’enrichir la réflexion à travers les connaissances, outils et méthodologies qu’elle présente tout au long du parcours.

Informations sur la création de cette licence

Cette licence a en effet été créée parce que dans le monde actuel, il est indispensable d'améliorer la connaissance et la compréhension des mondes musulmans chez tous ceux (administrations, entreprises, organismes culturels...) qui sont en contact, en France ou ailleurs, avec les traditions et la culture musulmanes ; et parce que l'université se doit de proposer enfin à celles et ceux qui le souhaitent une formation à une culture qui est depuis des siècles en interaction, en dialogue et parfois en confrontation avec la culture européenne.

Notre conviction reste qu'une approche historique est l'une des meilleures manières de mener à bien cette démarche. Parce que l'histoire scientifique, telle qu'elle s'est organisée depuis le XIXe siècle en Europe, et telle qu'elle est pratiquée tous les jours à la Faculté des sciences historiques de l'Université de Strasbourg, est une démarche intellectuelle qui permet de comprendre une civilisation dans la profondeur de la longue durée mais aussi dans la largeur de-l'interdisciplinarité ; parce que cette façon de faire de l'histoire repose sur une approche comparative et critique ; et enfin, parce qu'elle s'appuie sur l'accès direct aux sources, c'est­ à-dire sur la connaissance des langues concernées.

Les débouchés envisagés, généralement après un complément d'études, sont : l'enseignement, les métiers de la recherche, la coopération économique ou culturelle avec les pays musulmans, les collectivités locales et plus généralement l'administration publique, le conseil, le social et l’humanitaire, les milieux de la communication et des médias, les entreprises, etc...

Compétences requises

Bon niveau de culture générale et de langue française écrite et orale, et de préférence, une compréhension au minimum passive de l’anglais écrit.

Être prêt à s’engager de manière décisive dans l’apprentissage d’au moins une langue orientale (arabe ou turc ou persan). Si l’étudiant a déjà commencé à étudier une de ces langues, il pourra poursuivre cet apprentissage.

Grandes curiosité intellectuelle, goût pour la lecture et la rédaction, être prêt à se laisser « déplacer » par la découverte de l’Histoire et à adopter ses méthodes, et ouverture d'esprit.

Structure de la licence

Chacun des six semestres de la licence comprendra 8 Unités d'Enseignement (UE), réparties selon le schéma provisoire suivant :

L'UE 1 porte sur l'Histoire des mondes musulmans. Après un aperçu général de l’histoire-géographie des mondes musulmans, ce cours porte successivement sur la naissance de l'Islam, le développement de la civilisation islamique à la période médiévale, l’histoire moderne des pays musulmans notamment l’histoire de l'Empire ottoman, puis leur histoire contemporaine avec les grandes questions qui agitent le monde musulman du XIXe au XXIe (par exemple : colonisations et décolonisations ; empire et nations ; réformismes, panarabisme et panislamisme ; etc.).

L'UE  2, commun avec le parcours d’histoire générale, porte sur l'Histoire de l'Europe, de l’Antiquité à nos jours.

L'UE3, commun avec le parcours d’histoire générale, concerne la méthodologie du travail universitaire et le métier de l’historien.

L'UE4 porte sur l’islamologie, c’est-à-dire l’histoire de la religion islamique en sa diversité. Cette discipline est une approche historienne, critique et contextualisée, de la construction des dogmes, pensées et pratiques de la religion islamique à travers l’histoire ; elle aborde également le droit islamique (fiqh), la sociologie de l'Islam, et l’islam européen.

L'UE 5 porte sur les disciplines connexes, telles que l'histoire des arts de l'Islam, l'histoire et l'anthropologie des religions, et propose aussi une réflexion sur le projet professionnel et la poursuite de l’apprentissage d’une langue vivante occidentale.

Les UE 6 et UE7 sont consacrées à l’étude d’une langue orientale majeure choisie dès le début de la première année : soit l'arabe littéraire, soit le turc, soit le persan – ainsi que leurs civilisations.

En UE 8 les étudiants peuvent en général choisir une option notamment une autre langue orientale, vivante ou ancienne suivant l’offre disponible (arabe, turc, persan, hébreu, hébreu classique, copte, syriaque, égyptien ancien, akkadien, grec…), une langue occidentale vivante (anglais, allemand, espagnol), ou prendre une option en Archéologie, Histoire de l'Art, Géographie, Philosophie, en départements d’arabe, de turc, de persan, d’études hébraïques, en facultés de théologie chrétienne, etc., ou effectuer un stage. Les étudiants qui en ont besoin devront renforcer leur langue française (cours de Français Langue Etrangère).

 

Suggestions de lecture pendant l’été, en préparation de la licence :

- CAHEN, Claude, L’islam des origines au début de l’empire ottoman, Paris, 1995.
- BURESI, Pascal, Géo-histoire de l'Islam, Paris, 2018.
- DEROCHE, François, Le Coran, coll. « Que sais-je ? », Paris, 2005 (ou autre édition).
- DJALILI Mohammad-Reza et KELLNER Thierry, Histoire de l'Iran contemporain, Paris, 2017.
- DUPONT, Anne-Laure, Atlas de l’Islam, Paris, 2014.
- DUPONT, Anne-Laure, MAYEUR-JAOUEN, Catherine, et VERDEIL, Chantal, Histoire du Moyen-Orient du XIXe siècle à nos Jours, Paris, 2016.
- GRABAR, Oleg, La formation de l’art islamique, Paris, 1987 (1973).
- MANTRAN, Robert (dir.), Histoire de l’Empire ottoman, Paris, 1989.
- MERVIN, Sabrina, Histoire de l’islam. Fondements et doctrines, Paris, 2000.
- PICARD, Christophe, Le monde musulman, du XIe au XVe siècle, Paris, Armand Colin, 2001.
- RODINSON, Maxime, Mahomet, Paris, Le Seuil, coll. Points Essais, 1eéd. 1961, ou autre édition.
- RIPPIN, Andrew, Muslims. Their Religious Beliefs and Practices, New York, 1990.
- SENAC, Philippe, Le monde musulman des origines au XIe siècle, Paris, 2007.
- SILVERSTEIN, Adam J., Islamic History. A Very Short Introduction, Oxford, 2010.
- STORA, Benjamin, Histoire de l’Algérie coloniale / Histoire de la guerre d'Algérie / Histoire de l'Algérie depuis l'indépendance ; Paris.

 

 Institut

Cette licence est adossée à l’Institut d’Histoire des Mondes Musulmans de la Faculté des Sciences Historiques.

 

Admission

La formation est accessible aux titulaires du baccalauréat (1) ou équivalent via parcoursup.
Consulter les modalités d'accès.

Inscription

Les candidats retenus pourront procéder à leur inscription selon les modalités indiquées sur le site de la Faculté des Sciences historiques : cliquer ici

Renseignements : histoire-scol@unistra.fr

 
(1) Il est fortement déconseillé de s’inscrire après un Bac technologique ou professionnel, qui ne préparent pas réellement aux formations universitaires.