Master

Séminaire

Rattaché au domaine des sciences humaines et sociales, le Master proposé par la Faculté des sciences historiques porte la mention « Histoire, archéologie, histoire de l’art ». Il se décline en sept spécialités : 

De plus, la Faculté des Sciences historiques participe au Master mention Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF) proposé par l'Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE) de l'académie de Strasbourg.

Conditions d'accès en Master

La loi du 23 décembre 2016 a profondément modifié les modalités d’accès au diplôme national de Master.

Les conditions d’accès, les capacités d’accueil et les modalités d’examen des candidatures en Master mention Histoire, Archéologie, Histoire de l’art ont été validées par la CFVU du 6 février 2017, et le Conseil d'Administration du 28 février 2017.

Vous pouvez les consulter en suivant ce lien.

La plateforme de candidatures "E-Candidat" sera ouverte du 27 mars au 2 juin 2017.


Candidats internationaux, si vous résidez dans l’un des pays qui relève de la procédure CEF (Centres pour les études en France), vous devez passer par le portail « Études en France » vous trouverez l’ensemble des informations sur la page dédiée du site de Campus France.

Spécificité de la formation

Le travail en Master diffère profondément de ce qui se fait en Licence. Les étudiants participent à des travaux qui sont en prise directe sur la recherche, ils ont accès aux matériaux et aux outils de « laboratoire de l’historien ou de l’archéologue ». La formation ne se fait plus, comme en licence, à travers la combinaison de cours magistraux et de travaux dirigés, mais par la participation active à des séminaires dans lesquels sont mises en œuvre les techniques et les méthodes de la recherche en histoire ou archéologie.

La formation combine ainsi deux éléments :

  • une initiation pratique aux méthodes de la recherche à travers les séminaires ou le travail de terrain
  • une initiation aux techniques, notamment à travers les langues et les « sciences auxiliaires »

Les thèmes et les sujets des séminaires choisis par les enseignants-chercheurs correspondent à leurs propres recherches et s’appuient sur des documents qu’ils rassemblent et qu’ils exploitent eux-mêmes avec la collaboration des étudiants. Cet apprentissage exige un investissement personnel fort, des problématiques acérées, une grande curiosité et de nombreuses lectures, notamment dans des publications scientifiques, en français et en langue étrangères.

Pour toutes ces raisons la participation aux séminaires est obligatoire.

La recherche universitaire se fait au sein d’équipes, de laboratoires ou d’unités de recherches qui assemblent les enseignants-chercheurs travaillant dans un même domaine disciplinaire (laboratoire, équipe de recherches, etc).

La Faculté des Sciences historiques comporte deux unités de recherche, une équipe d’accueil (EA3400 ARCHE) et une Unité mixte de recherche (UMR 7044).