LICENCE Histoire de l'art et archéologie

Contenus et types d'enseignement


Pour répondre aux spécificités des deux disciplines et à l’objectif de professionnalisation, la licence d’Histoire de l’Art et Archéologie comporte toujours deux parcours distincts, dès la première année, avec toutefois un renforcement des passerelles en L1 et L2 pour faciliter la réorientation éventuelle des étudiants et pour les initier davantage aux fondements méthodologiques et épistémologiques des deux disciplines.

Architecture
Les deux parcours sont désormais structurés selon un schéma identique à 7 UE par semestre (voir tableau en annexe), cela afin de faciliter les passerelles, avec possibilité de prendre une UE complémentaire pour renforcer la formation (2e langue ancienne, stage non obligatoire, anthropologie, sociologie, géographie etc.). Chaque semestre comporte des UE disciplinaires et des UE de Méthodes disciplinaires spécialisées (Méthodes de l’Histoire de l’Art et Méthodes de l’Archéologie). Une place importante est accordée aux stages : 2 stages sont prévus aussi bien dans le parcours Archéologie (tous les deux obligatoires) que dans le parcours HdA (un obligatoire, un optionnel). Le jeu des enseignements optionnels (faculté Sciences historiques ou choix large) permet enfin à chaque étudiant d’ajuster sa formation à son projet professionnel et académique.

La L1 présente une mutualisation des enseignements HdA et Archéo à hauteur d’environ 70 % pour les deux parcours :
- Mutualisation de la MTU ;
- Mutualisation du Projet professionnel ;
- Mutualisation des deux UE disciplinaires Méthodes de l’archéologie et Méthodes de l’Histoire de l’Art.
Deux UE disciplinaires restent distinctes. Les étudiants peuvent renforcer, s’ils le souhaitent, leur formation dans la discipline sœur par le jeu du choix de l’UE Science connexe (option fléchée Sciences historiques, obligatoire en L1 et L2), et éventuellement aussi par le jeu du choix de l’UE option (choix large).

La L2 et la L3 restent distinctes, leur lien étant effectif par le jeu de choix des UE Sciences connexes en L2, ou par celui des options (L2 et L3).
 

Connaissances scientifiques à acquérir

La licence Histoire de l’Art et Archéologie a pour objectif de développer les connaissances des étudiants sur les cultures matérielles et les cultures visuelles dans une perspective historique, de former leur esprit critique afin d’accroître leur capacité d’analyse et d’argumentation, plus particulièrement à partir de ces deux domaines, et de manière générale de renforcer leur capacité à produire un discours d’analyse construit.
Par rapport à l’offre précédente, la mutualisation en 1re année est renforcée, pour permettre aux étudiants des deux parcours de mieux connaître les convergences et les spécificités des deux disciplines tant sur leurs objets que dans leurs approches (notamment au travers de deux modules de Méthodes de l’Histoire de l’Art et de l’Archéologie en L1).
Dans un souci de professionnalisation, la distinction des deux parcours est toutefois maintenue.

Compétences à acquérir

  • - Développer une argumentation avec esprit critique.
  • - Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.
  • - Se servir aisément de la compréhension dans au moins une langue vivante étrangère.
  • - Identifier et sélectionner diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet.
  • - Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.
  • - Travailler en équipe autant qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.
  • - Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.
  • - Mobiliser une culture générale artistique ainsi que les principales méthodes disciplinaires pour documenter et interpréter une production artistique et un objet archéologique.
  • - Mobiliser l’historiographie et l’actualité des méthodes pour définir des problématiques d’étude.
  • - Mobiliser des concepts issus de disciplines connexes (histoire, anthropologie, lettres, philosophie, sociologie) pour rattacher les productions artistiques et les objets archéologiques à des contextes sociaux, culturels et techniques.
  • - Apprécier les démarches et pratiques disciplinaires et interdisciplinaires pour appréhender la dimension visuelle des objets.
  • - Identifier l’actualité des problématiques disciplinaires et leurs évolutions selon une réflexion prospective.
  • - Utiliser des méthodes de regard et d’observation des productions artistiques et des objets archéologiques adaptées au travail de description, de commentaire et d’analyse.
  • - Organiser des ressources documentaires spécialisées, (sites, bases de données, ressources numériques, archives) ainsi que les modalités d’accès.
  • - Identifier la terminologie descriptive et critique développée en France et à l’étranger pour commenter les productions artistiques et les objets archéologiques, ainsi que l’his torique des termes au sein des systèmes des arts.
  • - Repérer l’organisation institutionnelle, administrative et associative de la gestion, de la conservation et du commerce des productions artistiques et des objets archéologiques.
  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation
  • Stage : durée (en semaines):3

Objectifs du programme


L’objectif général du parcours Archéologie est double : 1. permettre aux étudiants d’acquérir les savoirs indispensables (disciplinaires, épistémologiques) à une réflexion historique menée à partir de données matérielles d’une culture et 2. les savoir-faire nécessaires à la collecte, l’enregistrement et le traitement des données archéologiques. L’enseignement s’appuie donc sur la combinaison de cours disciplinaires (formation généraliste à tous les domaines chrono-culturels présents dans le département au cours des deux premières années, puis spécialisation en 3e année), et d’une formation pratique (à travers les modules de Méthode de l’archéologie à chaque semestre, la politique des stages – 2 stages obligatoires –, et, de manière optionnelle mais avec une forte incitation de l’équipe pédagogique selon les projets des étudiants, les modules de langues anciennes, épigraphie et papyrologie, etc.).
 

Compétences à acquérir

  • - Discerner les éléments essentiels d'une culture matérielle dans un cadre chrono culturel.
  • - Opérer des fouilles archéologiques sous la direction d’un chef de terrain.
  • - Participer à des prospections archéologiques
  • - Inventorier et replacer les documents archéologiques dans le contexte d'une fouille archéologique.
  • - Enregistrer les données du terrain : enregistrement d’une stratigraphie, relevé de terrain, remplissage de « fiche-objets » etc.
  • - Dessiner du matériel de fouilles, notamment à l’aide des outils de DAO.
  • - Concevoir une typologie des objets.
  • - Traiter les données issues du terrain avec des outils informatiques (bases de données et SIG).
  • - Documenter les données issues du terrain en faisant les recherches bibliographiques nécessaires.
  • - Consulter des rapports de fouilles pour en tirer des informations de terrain et des informations historiques.
  • - Rédiger des rapports de fouilles.
  • - Mobiliser les concepts et problématiques scientifiques nécessaires à l'approche d’un site archéologique.

Contact

Jean-Jacques Schwien

Philippe Quenet

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme


L’objectif général du parcours Histoire de l’Art est aussi double : 1. permettre aux étudiants d’acquérir à la fois une vision d’ensemble et une connaissance fine de toutes les périodes et aires culturelles représentées au sein du département à travers un parcours progressif organisé en trois ou quatre niveaux de complexité (art médiéval, moderne et contemporain 1 à 4, art byzantin et islamique 1 à 3). 2. leur donner les moyens de développer les compétences nécessaires à l’étude des cultures artistiques et visuelles (architecture, sculpture, peinture, objets d’art…) par la recherche documentaire, la description technique, l’analyse iconographique et stylistique, la critique historique, socio-économique, esthétique… L’enseignement s’appuie sur une articulation étroite entre le contenu et la méthode disciplinaire à travers des modules de méthode disciplinaire et des ensembles équilibrés CM-TD où les compétences méthodologiques sont mises en pratique. Une part très importante est accordée à la transdisciplinarité au moyen de l’ouverture sur les disciplines et les sciences connexes tout au long de la licence. Enfin, la formation est complétée par 1 stage obligatoire, de deux semaines ou plus en L2, auquel s’ajoute un deuxième stage de quatre semaines ou plus, optionnel mais fortement recommandé en L3, dans le but de faciliter l’orientation et l’insertion professionnelles des étudiants.
 

Compétences à acquérir

  • - Acquérir les connaissances nécessaires pour identifier, attribuer, dater une œuvre d’art
  • - Maîtriser le vocabulaire technique nécessaire pour décrire et présenter une œuvre d’art
  • - Utiliser les outils spécialisés (BdD, catalogues, publications…) pour la recherche documentaire, la comparaison, la contextualisation et l’interprétation
  • - Lire et analyser les sources historiques (traités, archives…) dans la ou les langues pertinentes pour le sujet
  • - Rédiger un cartel, une notice d’œuvre
  • - Etre conscient des enjeux épistémologiques et théoriques du sujet
  • - Au moyen des enseignements et des stages, s’initier aux métiers liés aux œuvres artistiques et au patrimoine : expertise, inventaire, catalogage, gestion documentaire, régie, exposition, médiation, commerce…

Contact

Nourane Ben Azzouna

Poursuite d'étude

  • Archéologue dans des institutions publiques d’envergure nationale (Institut National Recherche Archéologie Préventive) à départementale (par ex. le PAIR en Alsace).
  • Archéologues chez des opérateurs privés (par ex. ANTEA en Alsace).
  • Archéologue, responsable des affaires culturelles dans les collectivités locales.

Codes Rome

  • K1602 - Gestion de patrimoine culturel
  • K2108 - Enseignement supérieur
  • K1601 - Gestion de l'information et de la documentation

Codes Rome

  • K1601 - Gestion de l'information et de la documentation
  • K1602 - Gestion de patrimoine culturel
  • K2108 - Enseignement supérieur

Programme des enseignements

Archéologie

Histoire de l'art

Contact

Faculté des Sciences Historiques

9 PLACE DE L'UNIVERSITE
67084 STRASBOURG