MASTER Histoire de l'art

Contenus et types d'enseignement

Le Master d’Histoire de l'art est une formation scientifique intégrant des enseignements théoriques, méthodologiques et appliqués. Il prépare à l'accès aux métiers liés au patrimoine artistique et architectural tout en mettant l’accent sur une pratique effective de la recherche. Il s’appuie en priorité sur les activités scientifiques des enseignants-chercheurs de l’équipe pédagogique de l’Institut d’Histoire de l’art. Il est adossé au laboratoire EA 3400 ARCHE (Arts, civilisation et histoire de l'Europe).
Les grands champs disciplinaires concernés sont les suivants :
  • Histoire de l'art médiéval (peinture, architecture, sculpture, arts décoratifs, arts graphiques), couvrant l’art roman, l’art gothique, l’art byzantin et les arts de l’Islam
  • Histoire de l’art moderne (peinture, architecture, sculpture, arts décoratifs, arts graphiques), de la Renaissance à la période révolutionnaire
  • Histoire de l’art contemporain (peinture, architecture, sculpture, arts décoratifs, design, installations, art vidéo, happenings), du XIXe au XXIe siècle.

Connaissances scientifiques à acquérir

Approfondissement de sa culture générale dans le domaine de l'Histoire de l'art ; aptitude à identifier et à traiter des ressources documentaires, bibliographiques et numériques propres à ce domaine ; maîtrise des outils méthodologiques dans les domaines archivistique et bibliographique ; être en mesure de présenter une recherche avec les outils informatiques appropriés ; démontrer sa capacité à conceptualiser un sujet de réflexion dans le domaine de l'Histoire de l'art et à le mener à bien sous la direction d'un enseignant chercheur ; maîtriser une langue étrangère européenne et avoir des bases sérieuses dans au moins une autre.

Description générale du contexte

Le Master Histoire de l’art de l’Université de Strasbourg propose une formation complète, sur un champ chronologique large, du Moyen Age à la période actuelle, ouverte à toutes les techniques, de l'architecture aux beaux-arts, des arts décoratifs à l'art vidéo, sur des ères géographiques diversifiées.

Compétences à acquérir

Quelle que soit la finalité visée par l’étudiant inscrit dans cette formation, l’objectif de l’équipe pédagogique est de le conduire à développer des compétences à la fois transversales et disciplinaires :
  • transversales : être capable de problématiser une question en en comprenant tous les aspects ; savoir analyser des documents iconographiques de façon critique ; être en mesure d’exprimer ses idées de manière claire, structurée et convaincante, à l’écrit comme à l’oral. Savoir conduire un projet d’étude, maîtriser les outils informatiques adaptés.
  • disciplinaires : développer des connaissances et compétences dans les domaines de l’histoire de l’art médiéval, des temps modernes et contemporain ; dans l’étude et la gestion du patrimoine ; dans la transmission didactique de savoirs spécifiques à la discipline ; être capable d’identifier, de décrire et d’analyser une œuvre (architecture, peinture, sculpture, arts graphiques, arts décoratifs, photographie) ; être en mesure de la situer dans son contexte social, politique, religieux, économique, culturel.
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation
  • Stage : durée (en semaines):2

Objectifs du programme

Dans la continuité de l'enseignement délivré en Licence 3, le Master d’histoire de l’art a une fonction d'initiation à la recherche et à la spécialisation. Dans le même temps, quelle que soit la finalité visée par l’étudiant inscrit dans cette formation, l’objectif de l’équipe pédagogique est de le conduire à développer des compétences à la fois transversales et disciplinaires :
- transversales : être capable de problématiser une question en en comprenant tous les aspects ; savoir analyser des documents iconographiques de façon critique ; être en mesure d’exprimer ses idées de manière claire, structurée et convaincante, à l’écrit comme à l’oral. Savoir conduire un projet d’étude, maîtriser les outils informatiques adaptés.
- disciplinaires : développer des connaissances et compétences dans les domaines de l’histoire de l’art médiéval, des temps modernes et contemporain ; dans l’étude et la gestion du patrimoine ; dans la transmission didactique de savoirs spécifiques à la discipline ; être capable d’identifier, de décrire et d’analyser une œuvre (architecture, peinture, sculpture, arts graphiques, arts décoratifs, photographie) ; être en mesure de la situer dans son contexte social, politique, religieux, économique, culturel.
Des débouchés sont possibles dans la conservation, la gestion et la médiation du patrimoine artistique et culturel ; dans la conception, la gestion et l’accompagnement d’activités culturelles et touristiques ; dans l’achat et la vente d’objets d’art ; dans le journalisme culturel et les différentes formes de médiations culturelles. Le Master offre aussi une solide formation préparant au concours de l’enseignement secondaire et supérieur et de l’Institut National du Patrimoine. Enfin, il est une porte d’accès à la recherche fondamentale en histoire de l’art.
Afin de mieux assurer le suivi des diplômés et leur insertion dans le monde du travail, nous comptons organis er une enquête sur la situation professionnelle de nos étudiants deux ans après l’obtention du Master 2. Par les contacts maintenus avec d’anciens étudiants, nous savons que les débouchés professionnels spécifiques se répartissent en grandes catégories : métiers des managements de la culture, tourisme, métiers liés aux concours de la fonction publique (musées, milieu du spectacle, de l’enseignement ou divers lieux culturels). Il s’agirait, au moyen d’une enquête portant sur des étudiants de plusieurs promotions (idéalement trois promotions successives), de rassembler un échantillon significatif pour évaluer le pourcentage des diplômés d’un Master en Histoire de l’art de l’Université de Strasbourg ayant obtenu un emploi deux ans après l’obtention de leur diplôme, ainsi que la nature de cet emploi.
 

Compétences à acquérir


 

Contact

Martial Guedron

Conditions d'admission

Examen d'un dossier, appréciant le parcours de l'étudiant (licence choisie, résultats), la motivation (jugée notamment d'après une lettre de motivation), la qualité de l'expression écrite en français et le projet (étudié sur la base d'un projet professionnel et d'un projet de spécialisation pertinent et en adéquation avec les domaines de compétence des membres de l'équipe pédagogique du Master).

Publics visés

Etudiants titulaires de la licence d'Histoire de l'art.

Débouchés

Des débouchés sont possibles dans la conservation, la gestion et la médiation du patrimoine artistique et culturel ; dans la conception, la gestion et l’accompagnement d’activités culturelles et touristiques ; dans l’achat et la vente d’objets d’art ; dans le journalisme culturel et les différentes formes de médiations culturelles.

Poursuite d'études

Ce Master offre une solide formation préparant au concours de l’enseignement secondaire et supérieur et de l’Institut National du Patrimoine. Il est une porte d’accès à la recherche fondamentale en histoire de l’art en 3e cycle.

Codes Rome

  • K1601 - Gestion de l'information et de la documentation
  • K1602 - Gestion de patrimoine culturel
  • K2108 - Enseignement supérieur
  • D1201 - Achat vente d'objets d'art, anciens ou d'occasion
  • G1102 - Promotion du tourisme local

Structure et organisation pédagogiques

Les enseignements sont dispensés sous forme de cours magistraux, de travaux dirigés, de séminaires, de visites, de travaux pratiques. Afin de développer leur autonomie et leur polyvalence, cette formation accorde une part importante au travail personnel des étudiants tout en les invitant au contact direct avec les images, les objets et les édifices.
Les enseignements sont semestriels : chaque semestre est composé d’Unités d'Enseignements (UE) auxquelles correspondent des crédits ECTS. Sur l’ensemble des deux années, l’étudiant devra avoir suivi : six séminaires fondamentaux (art médiéval, art moderne, art contemporain, méthodologies de l’histoire de l’art, muséologie et histoire des expositions, actualités de la recherche en histoire de l’art) dont trois avec l'enseignant directeur du mémoire et/ou dans le champ couvert par le sujet de ce mémoire ; trois séminaires complémentaires partagés avec les autres étudiants de la Faculté des sciences historiques (préhistoire, protohistoire, égyptologie, archéologie grecque, archéologie orientale, histoire grecque, histoire romaine, histoire et archéologie du Moyen Âge, histoire moderne, histoire contemporaine, histoire et sciences sociales, histoire des religions, des séminaires d’ouverture disciplinaire) ; trois séminaires « techniques et méthodes » partagés avec les autres étudiants de la Faculté des sciences historiques (ces séminaires pourront par exemple concerner l’apprentissage de l’épigraphie, de méthodes partagées avec les autres disciplines relevant des sciences historiques, voire, en accord avec le directeur du Master, être remplacés par un stage en milieu professionnel) ; trois UE de langue vivante ; au moins un stage obligatoire en milieu professionnel.
Tout au long des quatre semestres, des partenariats sont proposés avec différentes institutions (Haute Ecole des Arts du Rhin, Institut National d'Histoire de l'art, Musées de la ville de Strasbourg, Ecole du Louvre)
 

Programme des enseignements

Histoire de l'art

Contact

Faculté des Sciences Historiques

9 PLACE DE L'UNIVERSITE
67084 STRASBOURG