Master

RELIGIONS, HISTOIRE ET SOCIETES

 

Présentation générale du parcours

 

Description détaillée de la formation

 

Mémoires de Master 2 soutenus depuis 2006

 

 

 


Programme de Master 2020-2021

 

 

Réunion de rentrée obligatoire des étudiants en M1 et M2  :

JEUDI 3 SEPTEMBRE 2020

10h - 12h, Salle Table ronde (Misha)

 

  

Tous les séminaires d'histoire des religions sont donnés à la MISHA

 

UE1 - HISTOIRE ET SCIENCES SOCIALES DU RELIGIEUX 1

Master 1 (S1) et 2 (S3) : Séminaire interdisciplinaire

SH1HGM10/KM10     SEMINAIRE COMMUN D'HISTOIRE ET SOCIOLOGIE DES RELIGIONS

« Traditions, fondamentalismes et extrémismes »

Séminaire interdisciplinaire : G. Ducœur, A.-S. Lamine, M. Balas, J.-M. Husser, K.-K. Kim, D. Karbovnik
Session de 3 jours 14, 15 et 16 décembre, 9h-12h et 14h-18h, salle de la Table ronde (MISHA). 
Séance d’introduction obligatoire le mercredi 14 octobre, 16h.-18h., salle de la Table ronde (MISHA).

Présentation :

Les trois notions qui définissent notre thématique commune, telles qu’elles sont ainsi disposées, suggèrent a priori une problématique qui caractérise essentiellement des phéno­mènes sociaux et religieux propres aux sociétés modernes : comment un certain rapport à la tradition définit une attitude de crispation (le fondamentalisme) et des comportements qualifiés d‘extrêmes. Il en résulte, par rapport à notre thématique, des attitudes religieuses et des comporte­ments très différents selon que l’on considère les sociétés modernes industrialisées, majo­ritairement marquée par le christianisme en Occident, ou des sociétés anciennes ou dites « traditionnelles », c-à-d des sociétés dans lesquelles la coutume et les codes ancestraux s’imposent aux individus avec plus ou moins d’autorité.

 

 

   

UE1 - HISTOIRE ET SCIENCES SOCIALES DU RELIGIEUX 2

Master 1 (S2) : Séminaire interdisciplinaire

SH1HHM10    SEMINAIRE COMMUN D'HISTOIRE ET SOCIOLOGIE DES RELIGIONS

« Notions fondamentales d'histoire et de sociologie des religions »

Séminaire interdisciplinaire : M. Balas, J.-M. Husser, D. Karbovnik, A.-S. Lamine 

Mercredi 16h-19h salle Table ronde (Misha)


Présentation :

27 janvier : Le comparatisme (D. Karbovnik)

03 février : Cultic Milieu (D. Karbovnik)

10 février : Mythe et mythologies (J.-M. Husser)

17 février : Tradition et écrits sacrés (J.-M. Husser)

03 mars : Modernité (M. Balas)

10 mars :  Laïcité (A-S Lamine)

17 mars : Utopie (M. Balas)

24 mars : Citoyenneté (A-S Lamine)

 

 

UE2 - HISTOIRE DES RELIGIONS

Master 1 (S1) et 2 (S3) : Séminaire disciplinaire

SH1HGM20/KM20                 HISTOIRE DES RELIGIONS

« Les religions de l’Inde: pratiques rituelles et discours mythologiques »

Séminaire :  à partir du 09/09/2020                                                            G. Ducoeur 

Mercredi 09/09 (10h-12h) : salle de la Table ronde (Misha)

Mercredi 16/09 (10h-12h) : salle de la Table ronde (Misha)

Mercredi 23/09 (10h-12h) : salle de la Table ronde (Misha)

Mercredi 30/09 (15h-17h) :  salle Amériques (Misha)

Jeudi 08/10 (10h-12h) :  salle Amériques (Misha)

Mercredi 14/10 (10h-12h) : salle de la Table ronde (Misha)

Mercredi 21/10 (10h-12h) : salle de la Table ronde (Misha)

Mercredi 04/11 (15h-17h) :  salle Amériques (Misha)

Mercredi 18/11 (10h-12h) : salle de la Table ronde (Misha)

Mercredi 25/11 (10h-12h) : salle de la Table ronde (Misha)

Jeudi 03/12 (10h-12h) :  salle Amériques (Misha)

Mercredi 09/12 (10h-12h) : salle de la Table ronde (Misha)

   

Présentation :

Le séminaire a pour objectif de présenter deux notions catégorielles de l'histoire comparée des religions (rite et mythe) et de déterminer les interactions entre pratiques rituelles et discours mythologiques dans le brāhmanisme de l'Inde védique. Réévaluant la notion de mythe de fondation, telle qu'elle a été définie en histoire comparée des religions au XXe s., nous verrons que le récit traditionnel n'est pas fondateur en lui-même de l'acte rituel, mais qu'il est avant tout sa justification en un temps où les ritualistes eurent à le maintenir ou à lui donner une autorité dans la société, et qu'il peut ainsi varier au cours des temps en fonction des nécessités communautaires. Le récit ṛgvédique du combat entre Indra et Vṛtra sera confronté aux rites décrits dans les Brāhmaṇa. Parmi les rites védiques, ceux de la nouvelle et pleine lune (darśapurṇamāsa) et de la plante somique (agniṣṭoma) de l'école ritualiste du Śukla Yajurveda seront plus particulièrement étudiés.

 

Bibliographie :

Jan GONDA, Les religions de l'Inde. I. - Védisme et hindouisme ancien, Paris, Payot, 1962.

Louis RENOU et Jean FILLIOZAT, L'Inde classique. Manuel des études indiennes, tome I, Paris, A. Maisonneuve, 1985.

Louis RENOU, Anthologie sanskrite, Paris, Payot, 1961.

Louis RENOU, L'hindouisme, Paris, PUF, 1951 (réed; 1996).

 

 

UE2 (M1/S2) ou UE1 (M2/S4) - HISTOIRE DES RELIGIONS

Master 1 (S2) et 2 (S4) : Séminaire disciplinaire

SH1HHM20     HISTOIRE DES RELIGIONS

« La transmigration des âmes dans les cultures antiques »

Session de trois jours les 6-7-8 avril 2021, 9h.-12h., 14h.-18h., MISHA de la Table ronde        G. Ducoeur 

Séance d’introduction obligatoire le mercredi 27 janvier, 14h.-16h., MISHA, salle Amériques.


Présentation :

La théorie de la transmigration des âmes fait partie de ces réflexions de l’humanité touchant aux domaines de l’anthropologie et de la pneumatologie, et répondant aux interrogations sur la vie de l’être, avant sa naissance, et sur son devenir, au-delà de sa mort, afin de rendre compte de son existence présente. Néanmoins, il convient de souligner qu’elle ne relève pas entièrement de doctrines élaborées par quelques élites intellectuelles grecques ou indiennes qui se seraient, au cours des temps et lors d’échanges historiquement attestés, diffusées d’une culture à une autre. À considérer les nombreuses civilisations qui l’ont connue – ou qui la professent encore –, tant dans les mondes grecs et indiens que dans la civilisation celtique et dans un grand nombre d’ethnies africaines et sibériennes, elle est probablement née dès que l’homme a considéré qu’il réside en l’être humain un élément indestructible comme en témoigne, dès le paléolithique, le traitement singulier accordé au défunt par sa lignée. Ce qui caractérise la transmigration repose sur la conviction que cet élément indestructible, quel qu’il soit, est immortel et qu’il peut, sous certaines conditions, revenir dans le monde des hommes en reprenant une forme matérielle, fût-elle minérale, végétale, animale ou humaine.

Ce séminaire permettra de revenir sur la richesse de ces croyances en la transmigration des âmes dans un grand nombre de cultures de l'Antiquité dans une perspective comparatiste.

 

Bibliographie :

Réincarnation et vie mystique en Afrique noire, colloque de Strasbourg, 16-18 mai 1963, éd. par le Centre de recherches d’histoire des religions de Strasbourg, Paris, PUF, 1965.

Reencarnación. La transmigración de las almas entre Oriente y Occidente, A. Bernabé et alii (eds.), Madrid, Abada editores, 2011.

La transmigration des âmes en Grèce et en Inde anciennes, G. Ducœur et C. Poulle (sous la dir.), Actes de la Journée d’étude du 17 octobre 2013, Presses universitaires de Franche-Comté (collection ISTA), 2016.


UE4 - RECHERCHE

Master 2 (S3) : recherche

SH1HKM40     EXPOSE DE RECHERCHE

Jeudi 3 décembre de 14h à 18h salle Amériques (Misha)                  G. Ducoeur / K. K. Kim / D. Karbovnik

 

 

Liste des séminaires à choix 2020-2021

 

________________________________________